L’Union

Une force entre nos mains…

Il existe une force surprenante,

Invisible et regroupante,

Capable d’unir dans la tragédie,

Et reconstruire tout ce qui a été détruit.

Ce moment où l’on s’oublie SOI,

Où le NOUS prend le pas,

Car notre cause est notre reine,

C’est elle qui adoucit nos peines.

Regarder ensemble dans la même direction,

Animé par une vive passion,

Mais d’un coup d’éclat, pa-ta-tra !

C’est la chute et la totale désorganisation.

Que de titres, de hautes fonctions,

Attribués dans la plus grande dérision,

Une individualité cultivé sans-gêne,

Où l’intérêt collectif quitte la scène.

L’action est absente,

Les paroles sont omniprésentes,

Un résultat catastrophique,

L’échec diplomatique de l’égo fantasmatique

Son écho malheureusement atteint le public.

De milles manières déjouant les critiques,

Niant de toute ses forces ses faiblesses,

Pour sauver des apparences grotesques.

Il faudra une profonde remise en question,

Remettre de l’ordre dans ce chaos par une introspection,

En pleine conscience, un cheminement parfois long.

Tel un malade voulant éviter l’opération.

Pour revenir à notre motivation,

Dans l’espoir d’une forme de résurrection,

Maîtriser ses pulsions, contrôler ses réactions,

Laisser mourir, laisser tomber ? Non pas question !

La Paix

Je n’ai moi que mon inspiration,

Le soir seule à la maison,

et réfléchis à cette dégradation,

De ces êtres humains en perdition,

À la recherche de valorisation,

Beaucoup trop « needy » dans leurs moindres actions.

Je maudis leurs parents en leur nom,

Pour ces blessures infligées par le passé

Ou ces absences trop souvent répétées,

Qui les bloque dans leurs avancées,

Et en rond, il ne cesse de tourner.

L’espoir, la foi et l’amour meurent en dernier,

Cette flamme je souhaite la raviver,

Car la promesse est inachevée,

De contourner cette destruction programmée,

Éteindre l’âme d’un peuple entier.

Dans la joie, dans la paix,

Le cœur toujours léger,

Quel que soit les évolutions,

J’aurai apporté ma modeste contribution.

Les découragements peuvent être important,

Le potentiel inexploité reste latent,

Un esprit, plusieurs mains…

Quelqu’un prendra-t-il ce drapeau,

Pour l’élever dans le ciel très haut ?

Plus stratégiquement, y aura-t-il un élu,

Une force tranquille d’office promu,

Qui saura résister et ne pas se laisser tenter,

Par des stratégies politisées,

Pour garder son intégrité,

Dans le plus grand respect,

Et capable de tous nous représenter.

San@
inspiré par FS.DU