Le ciel de Sitia

Sitia- Heraklion-Crête

En cette fin d’après-midi,

Mon corps est détendu par l’eau,

Après une baignade dans la mer,

Cette eau qui régénère,

Et qui enveloppe la peau,

D’une sensation légère.

Sur cette terrasse je m’aère,

Et soudain je lève les yeux,

Vers ce ciel merveilleux,

Ce coucher de soleil couleur violet et bleu,

Oh quelle sont jolies ces petites maisons blanches alignées !

Sur cette magnifique vallée,

La ville de Sitia est pleine de charmes,

A droite, elle offre son port remplis de bateaux,

Avec toujours l’omniprésence de l’eau,

Et ces vagues que je peux entendre,

Un son mémorable, une enivrante musique,

Un « mélos » presque tragique.

J’aperçois au loin les grandes croix orthodoxes,

Du haut de leurs églises et coupoles, sanctuaires

Unissant le ciel, la terre et la mer

D’un paysage exceptionnel,

Dont je suis l’unique spectatrice,

Emportant ce souvenir en moi,

Un bout de Crête en moi, qui restera.

San@