L’Homme méchant

Je cherchai l’homme méchant,

Celui qui m’a fait grincer des dents,

Celui qui va me mettre à terre,

Et mes mains lier derrière.

Celui qui va m’humilier,

Sa force il aura à prouver,

Qui plaqueras sa main sur ma bouche,

Qui étoufferas tous bruits ou sons louches.

Le rebelle qui n’écoute pas,

Qui croit qu’il est au-dessus des lois,

Persuadé qu’il est dans son droit,

Pour contrôler il est roi.

 Malmené dans son désarroi,

Une dépendance en place il mettra,

Par la dureté y arrivera,

Les échecs toute sa vie il cumulera.

Aucune création n’en naîtra,

Son ego il nourrira,

Continuellement ses erreurs il reproduira,

Ses blessures à l’infini répétera.

Dans l’agressivité il continuera,

Aucune relation ne perdurera,

La bonté de toute façon il fuira,

Une morne routine il entretiendra.

Me rendant compte de toute cette négativité,

Je ne peux l’aider,

Il est déjà condamné.

Je ne peux le désarmer,

Avec mal je peux m’extirper,

Et de ses grosses mains me sauver.

Malgré les marques laissées

Car ma conscience et développée,

 Il est temps pour moi de m’envoler,

Ce combat le refuser.

Avec ces gants que j’ai retirés,

Et m’avançant vers le calme, et la volupté,

Afin de reprendre ma liberté.

 à toi Y.Z,

San@