Lettre à mon père

Cher Père,

Je voudrais te remercier,

De m’avoir abandonné,

Ne me laissant que ton absence,

Ton égoïsme et ta lâcheté,

Fuyant les responsabilités,

Dépourvu de toute virilité et de combativité,

Je t’ai observé et malgré tous tes défauts,

Je t’ai tout de même admiré.

Pour toutes ces paroles,

que tu n’as pas prononcées,

Cette tendresse qui ne m’a effleurée,

Un appui il me manquait,

Un guide il me fallait.

Des questions, sans réponse

A toi, Merci.

Perdu dans les abimes de la vie,

Résignée à seule tout découvrir,

Des leçons comme des gifles brutales reçues en pleine figure,

Alors que je n’y étais pas préparé,

La colère et la tristesse de mon être s’est emparé.

Un peu de reconnaissance je voulais,

Plongée dans le noir,

Une lueur d’espoir désiré,

Me retrouvant à quémander, à supplier

Pour un peu d’amour

D’un autre côté.

Reproduisant à perpétuité,

Une relation inachevée,

Un mal être tant recherché,

Par une âme tourmentée.

Telle une orpheline j’ai été,

Quand ma main tu as lâché,

Essayant de résoudre ces blessures du passé.

L’Univers et Dieu étant de mon côté,

Ne voulant en aucun cas te blesser,

En te disant toute la vérité.

Le stylo et l’encre m’ayant dépassé,

Par ce cœur si déchiré,

Pour la vie que tu m’as donnée,

Et pour essayer de te pardonner.

San@

2 commentaires sur “Lettre à mon père

  1. Très touchant Sanela.
    L’abandon, ça laisse des traces bien longtemps malheureusement.
    On en souffre jusqu’au jour où on décide d’en parler, un mal qui doit sortir pour que l’on puisse se reconstruire.
    Belle journée à toi.
    Tony

    J'aime

Les commentaires sont fermés.